PL EN


1966 | 4 | 51-57
Article title

Analiza technologiczna portretów królewskich z Muzeum Okręgowego w Toruniu

Authors
Content
Title variants
FR
L’ANALYSE TECHNOLOGIQUE DES PORTRAITS ROYAUX FAISANT PARTIE ' DES COLLECTIONS DU MUSÉE RÉGIONAL DE TORUŃ
Languages of publication
PL
Abstracts
FR
Le Musée Régional de Toruń possède l’une des plus anciennes suite des rois de Pologne composée de 23 portraits, peints à l’huile sur toile. Pour la première fois, ces portraits furent soumis à l’étude des conservateurs. En 1964, transportés à l’atelier de Conservation du Musée, ils ont subi des traitements substantiels en même temps que des investigations technologiques. Le but visé, en premier lieu, par ces recherches était d’établir la date de la création des portraits et d’indiquer l’atelier dont ils sont sortis en procédant à l’analyse de la matière picturale basée sur des expériences physico-chimiques. Des recherches concernant la facture du parement ont permis d’établir le nombre des artistes qui ont participé à la création de cette série. C’est surtout de la matière picturale que l’on s’est occupé en procédant à l’analyse de la composition technique (métier, toile, couche de préparation, couches adjacentes, vernis). Elle a démontré que les plus anciens de ces portraits datent des années 1645—1648 donc du régne de Ladislas IV. Notamment au groupe susdit appartiennent les portraits de: Waclaw le Tchèque, Louis l’Hongrois, Ladislas Jagellon, Ladislas de Varna, Casimir Jagellon, Jean Albert, Alexandre, Sigismond le Vieux, Sigismond Auguste, Henri de Valois, Etienne Batory, Sigismond III et Ladislas IV. Les plus intéressants documents furent révélés par l’enlèvement des trois couches superposées des repeints. Des inscriptions authentiques de grand intérêt, ont été mises à jour. Elles corroborent les résultats des investigations précédentes. Les portraits de Jean-Casimir, Jean Sobieski et Michel Wiśniowiecki ont été peints dans la seconde moitié du XVIIe s. du vivant de ces rois. Les derniers de la série, ceux d’Auguste II et d ’Auguste III ont été faits au début du XVIIIe siècle. Les analyses de la facture du parement ont révélé aussi que trois artistes ont dû travaillé à la réalisation des plus anciens de ces portraits. Les suivants, très différents les uns des autres, ne marquent aucune analogie, ce que démontre que chacun d’eux fut l’oeuvre d’un autre artiste. Tous les portraits proviennent probablement de Toruń et constituent l’oeuvre des ateliers de corporations locales.
Year
Issue
4
Pages
51-57
Physical description
Dates
published
1966
Contributors
author
  • kons. mgr, Muzeum Okręgowe Toruń
References
Document Type
Publication order reference
Identifiers
YADDA identifier
bwmeta1.element.desklight-0532f628-00c6-485e-af4b-bf3383329dc3
JavaScript is turned off in your web browser. Turn it on to take full advantage of this site, then refresh the page.