PL EN


1966 | 2 | 3-7
Article title

W tysiąclecie

Content
Title variants
FR
MILLENAIRE
Languages of publication
PL
Abstracts
FR
L’année 1966 marque la fin du Millénaire de la fondation de l’Etat Polonais, année de l’appréciation rétrospective de l’histoire de notre pays en même temps qu’une appréciation de tout ce qui fut réalisé dans la période de quelques années au cours desquelles se déroulaient les célébrations de l’anniversaire historique de l’Etat polonais. Il convient de souligner également l’apport des conservateurs et des muséologues polonais dans les célébrations millénaires. Au cours de cette période on a remis au service de la société nombre de monuments reconstruits qui possèdent non seulement de grandes valeurs historiques et enrichissent notre patrimoine culturel au service de la société socialiste, mais ils constituent en plus d ’importantes valeurs économiques. Les célébrations centrales du Millénaire, de voïvodies et locales furent illustrées encore par de nombreuses expositions organisées par les musées. Ce n’était pas uniquement des expositions archéologiques illustrant les débuts du processus historique de l ’Etat polonais, mais également — ce qui est caractéristique — des expositions représentant les réalisations durant la période de vingt ans de la République Populaire de Pologne, e t par ce seul fait, jettant une plateforme entre le passé et la contemporanéité. Les recherches archéologiques en Pologne au cours des dernières années ont révélé les cartes blanches de la genèse de notre système d ’Etat et ont fait re monté les origines de notre histoire à une période beaucoup plus reculée que la date officiellement reconnue. Aux efforts de nos archéologues prirent une part très active les conservateurs, les musées archéologiques et les sections archéologiques des musées régionaux et de districts. Les fouilles apportèrent un riche butin qui amena cm changement d’opinion sur la culture matérielle et spirituelle de la Pologne du haut moyen-âge à l’époque de la formation de l’Etat, mettant en lumière les procès économiques et sociaux intervenant quelques centaines d ’années avant que la Pologne ne se manifesta sur la scène de l’histoire. Les recherches architectoniques effectuées en raison des travaux de conservation, apportèrent beaucoup de révélations précieuses concernant l’histoire de l’architecture en Pologne, devenant l ’objet de l’in térêt général. Les résultats de ces travaux devinrent non seulement des facteurs impartants dans les célébrations millénaires, mais aussi dans une certaine mesure ils constituaient le point de départ pour le 500-e anniversaire — qui tombe en 1973 — de la naissance de Nicolas Copernic, le plus grand astronome polonais. En plus des monuments historiques les plus importants tels que le Château de Wawel de Cracovie, les châteaux des iPiasts à Słupsk et à Szczecin, le palais de Wilanów, le palais de Łazienki à Varsovie, l’hôtel de ville de Toruń, les travaux de conservation portent sur les monuments plus modestes qui tous sont inclus dans le courant de la vie contemporaine ralliant l’époque nouvelle de la République Populaire de Pologne aux siècles écoulés de notre passé. Dans la période des célébrations millénaires, l'intérêt de la société pour l’archéologie et l’histoire s ’accrut très sensiblement ce qui donna un nouvel essor à la fondation de nouveaux musées et à l’organisation de nombreuses expositions. iSiimultanément, sur le te rritoire de tout le pays, des expositions archéologiques et commémoratives très intéressantes ont été organisées. Au cours des célébrations millénaires une attention particulière fu t portée à la fondation de réserveis, où les monuments archéologiques sont exposés „(in situ ”. Diverses expositions ont illustré l’année de la Science Polonaise en 1964, liée au 600-e anniversaire ide l’Université de Cracovie. Pour célébrer le XX-e anniversaire de la République Populaire de Pologne les musées ont organisé plus de 50 expositions consacrées aux réalisations de cette période présentées sur le fond de l ’histoire millénaire de la Pologne. L’année qui termine le Millénaire de l ’Etat Polonais nous apportera d’autres expositions et la mise en service d ’autres monuments. Les fouilles archéologiques, les recherches scientifiques et les travaux de conservation, les expositions muséales et le rétablissement des précieux monuments de notre architecture millénaire, constituent le résultat durable des efforts de nos conservateurs et de nos muséologues dans la période consacrée à la commémoration du Millénaire de l’Etat Polonais. Grâce à la protection dont l’Etat populaire a entouré les monuments e t les musées, l ’on a restitué à la société nombre monuments de la culture nationale d ’une inestimable valeur témoignant du millénaire de notre système d’Etat. Notre connaissance du passé proche et lointain fut enrichie considérablement, ce qui donna un grand apport à la propagation de la culture nationale. Malgré les destructions résultant de la guerre et du pillage des occupants, nous avons réussi à conserver рюиг les prochaines générations des monuments de la plus haute valeur, témoins de notre passé et de nos traditions scientifiques. L’octroi à ces objectifs de nouvelles fonctions dans le régime socialiste, nous permettra non seulement de les mettre à la portée de la société contemporaine, mais aussi de les transmettre au millénaire futur.
Year
Issue
2
Pages
3-7
Physical description
Dates
published
1966
Contributors
  • mgr, Dyrektor Zarządu Muzeów i Ochrony Zabytków Warszawa
References
Document Type
Publication order reference
Identifiers
YADDA identifier
bwmeta1.element.desklight-0719395d-7fd5-4cd5-8ed3-377ff7083f97
JavaScript is turned off in your web browser. Turn it on to take full advantage of this site, then refresh the page.