PL EN


2013 | 2(4) | 175-191
Article title

Nimis poeta. Obraz grafomana w dawnej epigramatyce

Content
Title variants
EN
Nimis poeta. The image of a talentless writer in old epigrammatic works
FR
Nimis poeta. L’image du graphomane dans l’épigramme ancien
Languages of publication
PL
Abstracts
EN
The article discusses the issue of talentless writing as a topic of epigrams in both the Ancient and the Old-Polish literature. The text is an attempt to examine the emergence of the talentless writer motif in old epigrammatic literature, its subsequent persistence and its relation to the concept of poetry and the poet that prevailed in epigrammatic poetry of the era as well as in the contemporary literary theory that discussed the genre. The article reconstructs the positive model of epigrammatic poetry which emerges from epigrams about bad poets and shows how the authors relate to this model when writing about their own poetry, what shortcomings they see in their work and how they try to justify themselves in the poems addressed to their readers or critics. In order to present the problem comprehensively and answer the pertinent questions, the analysis focuses on epigrams of less-known writers such as Jan Daniecki, Albert Ines, Józef Epifani Minasowicz or Adam Łabęcki, though the leading epigrammatists of the Old-Polish period, Wespazjan Kochowski and Wacław Potocki, were also included.
FR
Dans l’article l’auteure aborde le problème de la graphomanie comme sujet de l’épigramme, de même antique que celui de la littérature de l’ancienne Pologne. Elle cherche à répondre à la question sur la génèse de la création du motif de graphomane dans l’épigramme ancien, sur la raison de sa durabilité ainsi qu’à sa réfèrence à la vision de la poésie et du poète, transmises dans ce genre et dans les études théoriques qui se concentrent sur lui. L’esquisse démontre quel est le modèle positif de la poèsie d’épigramme qui résulte des oeuvres sur de mauvais poètes, et comment des écrivains se réfèrent à ce modèle dans des oeuvres concernant leur propre production littéraire : quels défauts voient-ils dans leurs écriture et comment ils les justifient dans les poèmes adressés aux lecteurs ou aux critiques. Pour présenter ces problèmes et répondre à des questions pertinantes, l’auteru soumet à l’analyse des épigrammes des auteurs moins connus, comme Jan Daniecki, Albert Ines, Józef Epifani Minasowicz ou Adam Łabęcki, mais elle n’oublie pas des poètes de premier rang de l’époque de l’ancienne Pologne, avec Wespazjan Kochowski et Wacław Potocki en tête.
Keywords
Year
Issue
Pages
175-191
Physical description
Contributors
References
Document Type
Publication order reference
Identifiers
ISSN
2084-0772
YADDA identifier
bwmeta1.element.desklight-369689bd-fdd9-47da-b1ec-072e3751dd2d
JavaScript is turned off in your web browser. Turn it on to take full advantage of this site, then refresh the page.