PL EN


2014 | 1. Europe - Maghreb: exchanged glances / L'Europe et le Maghreb: les regards croisés | 85-102
Article title

Alger, un foyer culturel pour les écrivains exilés de la France combattante (novembre 1942-août 1944)

Authors
Content
Title variants
EN
Algiers - A Cultural Centre for Writers Exiled from Fighting France (November 1942-August 1944)
Languages of publication
FR
Abstracts
FR
Le rayonnement du microcosme littéraire nord-africain dans les années 1940 résulte indéniablement de l'attention portée par la communauté d'Alger aux écrivains métropolitains exilés. Suite au débarquement angloaméricain de novembre 1942, la Ville blanche accède au rang de capitale de la France libre. Elle accueille alors les principales forces politiques œuvrant pour la libération du territoire national, mais également de nombreux artistes reconnus souhaitant contribuer au relèvement moral du pays. La participation de ces figures renommées aux projets éditoriaux de la Résistance ne relève cependant pas uniquement de motivations idéologiques ; elle s'avère également la conséquence de stratégies élaborées par la jeune génération algéroise pour attirer à eux leurs aînés. Cette étape apparaît en effet décisive dans l'élaboration d'un véritable pôle culturel au Maghreb. En s'attachant les services de plumes connues, le vivier littéraire nord-africain de l'entre-deux-guerres entend bien remettre en cause sa position marginale au sein du paysage éditorial français.
Contributors
  • Université Toulouse II – Le Mirail
References
  • AMROUCHE, J., Journal 1928-1962, Paris, Non Lieu, 2009.
  • « André Gide : Lettres inédites à Jean Denoël [1941-1944] », Bulletin des Amis d'André Gide, n°15, avril 1972.
  • Cahiers André Gide 11. Correspondance André Gide-Dorothy Bussy : janvier 1937-janvier 1951, Paris, Gallimard, 1982.
  • DUGAS, G., Bulletin des Amis d'André Gide, n°102, avril 1994.
  • DUGAS, G., (ed.), La Méditerranée : de Audisio à Roy, Houilles, Manucius, 2008.
  • FOUCHET, M.-P., Un jour je m'en souviens. Mémoire parlée, Paris, Mercure de France, 1968.
  • GIDE, A., Gide & Amrouche. Correspondance 1928-1950, P. Masson, G. Dugas (eds.), Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2010.
  • GIDE, A., Journal II 1926-1950, Paris, Gallimard, 1997.
  • GIDE, A., « Notre Afrique intérieure », Fontaine, n°13, mars 1941.
  • GIDE, A., « Pages de Journal », Fontaine, n°31, 1943.
  • GIDE, A., Martin du Gard, R., Correspondance 1935-1951, tome II, Paris, Gallimard, 1968.
  • HEURGON, A., « Gide à Alger », Entretiens sur André Gide, Paris/La Haye, Mouton & co, 1967.
  • LEPAPE, P., André Gide. Le Messager, Paris, Seuil, 1997.
  • MARTIN DU GARD, R., Notes sur André Gide 1913-1951, Paris, Gallimard, 1951.
  • MASSON, P., (ed.), André Gide. Correspondance avec Paul Desjardins, Jacques Heurgon et Anne Heurgon-Desjardins, Paris, éditions des Cendres, 2011.
  • MASSON, P., « Gide 43-44 ou Du danger de publier son journal en temps de guerre », Bulletin des Amis d'André Gide, n°168, octobre 2010.
  • MASSON, P., WITTMANN, J.-M., (eds.), Dictionnaire André Gide, Paris, Classiques Garnier, 2011.
  • MAURIAC, C., Conversations avec André Gide, Paris, Albin Michel, 1990.
  • MAUROIS, A., Mémoires 1885-1967, Paris, Flammarion, 1970.
  • OBUCHOWSKI, C.W., « Jules Roy, successor to Saint-Exupéry », The French Review, vol. 28, n°2, décembre 1954.
  • ROY, J., Passion et mort de Saint-Exupéry, Paris, Julliard, 1964.
  • DE SAINT-EXUPÉRY, A., Écrits de guerre 1939-1944, Paris, Gallimard, 1994.
  • SIBLOT, P., Vie culturelle à Alger : 1900-1950, Montpellier, Université Montpellier III Paul Valéry, 1996.
  • Souvenirs d'Edmond Charlot, Pézenas, Domens, 2007.
  • TOURNIER, M., « Le dernier séjour de Gide à Tunis », Bulletin des Amis d'André Gide, n°157, janvier 2008.
  • VIGNALE, F., La Revue Fontaine. Poésie, Résistance, Engagement. Alger 1938 – Paris 1947, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2012.
Document Type
Publication order reference
Identifiers
YADDA identifier
bwmeta1.element.desklight-3721c754-4d77-4a65-a2f4-dc098ff32da0
JavaScript is turned off in your web browser. Turn it on to take full advantage of this site, then refresh the page.