PL EN


2014 | 37 | 492-515
Article title

L'impact de l'impôt foncier sur l'évolution des recettes propres des gouvernements locaux dans les années 2008–2012

Content
Title variants
PL
Wpływ podatku od nieruchomości na kształtowanie się dochodów własnych gmin w latach 2008–2012
EN
The Impact of Property Tax on the Evolution of the Own Revenue of Local Governments in the Years 2008–2012
Languages of publication
FR
Abstracts
FR
Sans doute, chaque unité du gouvernement local, comme question de fait sur sa vocation et d'indiquer à la nomination, était équipée les attributs nécessaires pour permettre le fonctionnement. L'un d'eux-en plus de l'actif de l'unité-est un système de taxes sur l'immobilier, qui est la source des recettes budgétaires. Tant dans la législation que dans la littérature classés diversement l'impôt foncier et recettes des administrations locales (UGL). Ces divisions se pose souvent le concept de « impôt foncier », mais est différent de son champ d'application, ce qui influe sur l'évaluation du degré d'autonomie financière des collectivités locales à différents niveaux. En Pologne, le système actuel des taxes foncières est un sujet constant de la critique d'experts traitant de cette question. Souvent, se plaint à lui qui n'est pas adaptée aux systèmes en vigueur dans d'autres pays de l'Union européenne, où les systèmes sont basés sur la terre. Parmi les nombreuses allégations apportées au système actuel de taxation de l'immobilier, il apparaît, entre autres, que le système actuel n'apporte pas son produit au niveau local un budget. Comme une raison est donnée principalement le manque d'enregistrements a uniforme et fiable de terrains et de bâtiments, ainsi que des différences hautes et injustifiées d'un montant de bénéfice imposable diverses taxes visées à l'immobilier. Pour la mise en oeuvre du gouvernement administratif cadastre des biens immobiliers de la République de Pologne a la possibilité d'avant l'intégration à l'Union européenne dans le document de l'Union européenne « partenariat d'adhésion avec la Pologne ». Toutefois, jusqu'à présent, a réussi spécifier uniquement les règles régissant la conduite des dossiers fiscaux par les municipalités.
PL
Nie ulega wątpliwości, w Polsce każda jednostka samorządu terytorialnego, w istocie o jej powołaniu i obok wskazania celu powołania, została wyposażona w niezbędne atrybuty mające umożliwić funkcjonowaniu. Jednym z nich – obok majątku jednostki – jest system podatków od nieruchomości, który jest źródłem dochodów budżetowych. Zarówno w aktach prawnych, jak i w literaturze różnie klasyfikuje się podatki od nieruchomości i dochody jednostek samorządu terytorialnego (JST). W podziałach tych często pojawia się pojęcie „podatki od nieruchomości”, jednak-że różny jest jego zakres, co wpływa na ocenę stopnia samodzielności finansowej jednostek samo-rządu terytorialnego na poszczególnych szczeblach. W Polsce obowiązujący system podatków od nieruchomości jest stałym obiektem krytyki ze strony ekspertów zajmujących się tym zagadnie-niem. Często zarzuca mu się, że nie jest dostosowany do systemów obowiązujących w innych krajach Unii Europejskiej, gdzie dominują systemy oparte o kataster. Wśród wielu zarzutów for-mułowanych wobec istniejącego systemu opodatkowania nieruchomości, pojawia się między innymi taki, że obowiązujący system nie przynosi zakładanych wpływów do budżetów lokalnych. Jako powód podaje się głównie brak jednolitej i wiarygodnej ewidencji zarówno gruntów, jak i budynków, a także wysokie i niczym nieuzasadnione różnice w wysokości opodatkowania po-szczególnymi podatkami określonych nieruchomości? Do wprowadzenia w Polsce katastru nieru-chomości Rząd RP zobowiązał się jeszcze przed przystąpieniem Polski do UE w tzw. dokumencie Unii Europejskiej „Partnerstwo dla Członkostwa z Polską”. Jednak, jak do tej pory, udało się jedynie sprecyzować zasady prowadzenia przez gminy ewidencji podatkowej nieruchomości.
EN
No doubt, each unit of local government, as a matter of fact about her vocation and to indi-cate to the appointment, was equipped with the necessary attributes to enable operation. One of them – in addition to the assets of the unit – is a system of taxes on real estate, which is the source of budget revenue. Both legislation and the literature variously classifies property taxes and reve-nue of local government units (LGU). The concept of “property taxes” often appears in those classifications, but different in its scope, which affects the assessment of the degree of financial independence of local government units at various levels. In Poland, the existing system of proper-ty taxes is a constant subject of criticism from experts dealing with this issue. It is often accused of not being adapted to the systems in force in other European Union countries, where systems are based on land cadastre. Among the many objections made to the existing system of taxation of real estate, it appears, inter alia, that the current system does not bring expected revenue to local budg-ets. The lack of uniform and reliable records of both land and buildings, as well as high and unjus-tified differences in the tax rates of various properties are said to be the main reason for that. The government of Poland has commited to implement the cadastre tax before accession to the EU in the document of the European Union entitled Accession Partnership. So far, only the rules of creating the record of taxable properties have been specified.
Year
Issue
37
Pages
492-515
Physical description
Contributors
  • Institut de Sociologie Université Cardinal Stephane Wyszyński à Varsovie
References
  • Borkowski J., 2001, L'entité et l'administration publique après la réforme constitution-nelle, l'Institut des affaires publiques, Varsovie.
  • Borodo A., 2011, Autorités locales et régionales, Maison d’édition TNOiK, Toruń. Brzeziński B., Kalinowski M., 2005, Législation fiscale en Europe, droit fiscal Gdańsk. Brzeziński B, Kalinowski M., Masternak M., , 2005, Impôt-enquête sous, (rédaction) de Monsieur Henryk Dzwonkowski, C.H. Beck, Varsovie. Buczek A. et autres, 2006, Droit fiscal en Pologne, Maison d’édition C.H. BECK, Varsovie. Bury P., 2008, Finances locales avec des éléments de finances de l'Etat, Kielce Chojna-Duch E., 2009, Droit fiscal et financier, Maison d’édition Wolters Kluwer, Var-sovie. Chamont F., 2012, Rapport de l’observatoire des finances locales, France- Paris Cedex 01.
  • Dowgier R., 2010, Lexique des taxes et redevances locales, Maison d’édition Wolters Kluwer, Varsovie.
  • Etel L., 2004, La taxe d'administration locale de rouleaux, Maison d’édition Temida 2, Białystok. Etel L., Presnarowicz S., 2005, Les taxes et redevances Gouvernementales: commen-taire, Maison d’édition ABC 2, Varsovie.
  • Etel L., (Rédacteur scientifique), 2003, Le système européen de l'impôt foncier, Bureau parlementaire de recherche, chancellerie de Sejm à Varsovie.
  • Gąsiorek K., 2012, Comptabilisation des impôts par les autorités fiscales des unités territoriales autonomes, Maison d’édition Oficyna Varsovie.
  • Gédonet M., 2012, Les taxes et le droit fiscal, Maison d’édition Blanchet, France, Paris-Cedex.
  • Gilowska Z., 1998, Système économique de l'administration locale en Pologne, Maison d’édition Municypium, Varsovie.
  • Głuchowski J., Pomorska A. et autres, 2010, Sources de financement des missions d'inté-rêt public, impôt et, Maison d’édition, Publication Scientifique de l’ État, Varsovie.
  • Guterman G., 2012, Actions des collectivités locales dans les recettes d'impôt sur le revenu des particuliers (IRP) pour 2012, Bureau parlementaire Sejm, Varsovie.
  • Kidyba A., 2008, L'impôt et le droit commercial, Maison d’Ed. 9. à Varsovie.
  • Kamba-Kibatshi M., 2013, La réforme des finances publiques dans le contexte de l'inté-gration de la Pologne avec la zone euro dans l'ère de la crise économique mon-diale, Maison d’édition Difin, à Varsovie.
  • Korolewska M., 2012, Les impôts locaux et budget fiscal, Maison d’édition Oficyna, Varsovie.
  • Kosikowski C., 2006, La taxation Act, Maison d’édition LexisNexis, Varsovie. Liszewski G., 2003, La taxe foncière: suite aux changements, Maison d’édition AJG WSG, Bydgoszcz.
  • Majewicz M., Mazurek A., 2009, Taxes locales, Maison d’édition WSB Poznań. Ofiarski Z., 2008, Le Droit fiscal, Maison d’édition LexisNexis, Varsovie.
  • Owsiak S., 2005, Les finances publiques: théorie et pratique, Maison d’édition PWN, Varsovie.
  • Piotrowska-Marczak K., 1997, Finances locales en Pologne, Maison d’édition PWN, Varsovie
  • Piszcz A., 2012, Les sanctions en droit antitrust et de la taxe, Maison d’édition Oficyna, Varsovie. Radwański Z., 2010, Villages comme unité de gouvernement local, Maison d’édition LexisNexis, Varsovie.
  • Ruśkowski E., Kosikowski C., 2008, Finances publiques locales, Maison d’édition Wol-ters Kluwer, Kraków.
  • Strzępka J.A., 2009, Droit fiscal, Maison d’édition C.H. Beck, Varsovie. Szczodrowski G., 2007, Le système fiscal polonais, Maison d’édition PWN, Varsovie.
  • Wach K., 2006, Les systèmes fiscaux des pays de l'Union européenne, Maison d’édition Wolters Kluwer, Kraków.
  • Walczak D., 2011, Déterminants du fonctionnement du système de sécurité sociale pour les agriculteurs en Pologne, Maison d’édition TNOiK, Toruń.
  • Wernik A., 2011, Les finances publiques, objectifs, structure, conditions, Maison d’édition PWE, Varsovie.
  • Wilk J., 2012, Principes généraux du droit fiscal, Maison d’édition Oficyna, Varsovie.
  • La loi du 29 août 1997, le Code des impôts (Journal législatif, 1997, n° 137, rep. 926, tel que modifié. (D)).
  • La loi du 12 janvier 1991 sur les taxes et les impôts locaux (Journal des lois de 1991 n ° 9 POS. 31, tel que modifié. (D)).
  • La loi du 15 novembre 1984 sur l'impôt agricole (J.o. de 1984, n° 52, rep. 268, tel que modifié. (D)).
  • La loi du 30 octobre 2002 sur la taxe de la forêt (Journal officiel, 2002 n° 200, rep. 1682, tel que modifié. (D).
  • La loi du 2 octobre 2003 modifiant la Loi sur les zones économiques spéciales et d'autres lois (J.o. de 2003, n° 188, rep., 1840, tel que modifié. (D)).
  • La loi du 30 juin 2005 sur les finances publiques (Journal officiel, 2005, n° 249, point 2104., telle qu'amendée. (D)).
  • La loi du 26 novembre 1998 sur les finances publiques (Journal des lois de 1998 no 155, article. 1014, tel que modifié. (D)).
  • La loi du 13 novembre 2003 sur les recettes des administrations locales (Journal officiel, 2003, n° 203, point 1966, tel qu'amendé. (D)).
  • Règlement du ministre des finances du 22 avril 2004 sur les registres de la taxe foncière (JL de 2004, no 107, rep. 1138).
  • Règlement du ministre des finances du 18 octobre 2001 fixant les limites supérieures des taux de quota dans certains impôts locaux et taxes (JL 2001, n° 125, rep. 1375).
  • Déclaration du ministre des finances du 31 octobre 2003 au niveau de la limite supé-rieure du taux du quota dans les impôts locaux et taxes (MP 2003, n° 51, rep. 804).
  • Déclaration du ministre des finances du 26 octobre 2004 au niveau de la limite supérieure du taux du quota dans les impôts locaux et taxes (MP de 2004 n° 46, point. 794).
  • Déclaration du ministre des finances du 27 octobre 2005 sur le niveau de la limite supérieure du taux du montant dans les impôts locaux et taxes (MP de 2005 n ° 68, rep. 956).
  • Déclaration du ministre des finances du 25 octobre 2006 au niveau de la limite supérieure du taux d'et la monture dans les impôts locaux et taxes (MP 2006 n° 75, rep. 758).
Document Type
Publication order reference
Identifiers
YADDA identifier
bwmeta1.element.desklight-56bdbc52-a9d5-4d96-a652-35e1eb2ad8dd
JavaScript is turned off in your web browser. Turn it on to take full advantage of this site, then refresh the page.