PL EN


2014 | 1. Europe - Maghreb: exchanged glances / L'Europe et le Maghreb: les regards croisés | 123-138
Article title

Stratégies de dialogue et correspondance des arts : Mohamed Kacimi

Content
Title variants
EN
The Dialogue Strategies and the Correspondence of Arts - Mohamed Kacimi
Languages of publication
FR
Abstracts
FR
L’œuvre de Mohamed Kacimi, auteur algérien émigré en France en 1982, représente des conflictualités du monde oriental d’aujourd’hui et met en scène des relations entre la civilisation musulmane et d’autres cultures. Notre étude porte sur Le Jour dernier publié en 1996 et La confession d’Abraham de 2000, deux textes qui réécrivent l’histoire du sacrifice d’Abraham en la remplissant de significations actuelles. Nous nous référons également aux essais réunis dans L’Orient après l’amour (2008) dans lesquels l’auteur reprend plusieurs trames abordées dans ses écrits antérieurs. L’objectif que nous visons est double : il s’agit de rendre compte des aspects polémiques et satiriques de l’œuvre qui se concentre sur le rôle de la religion dans la vie politique et sociale de l’Orient. Nous démontrons en même temps que, pour réaliser un modèle de la littérature engagée dans le débat sur l’actualité, Mohamed Kacimi partage certains choix esthétiques avec d’autres auteurs maghrébins. En effet, par les stratégies énonciatives qu’elle adopte, son écriture reste en rapport avec de grandes tendances de la prose maghrébine francophone.
Contributors
  • Université de Silésie
References
  • BATAILLE, G., L’Érotisme. Paris, Minuit, 1957.
  • BEN JELLOUN, T., L’Écrivain public. Paris, Gallimard, 1983.
  • BEN JELLOUN, T., Harrouda, Paris, Paris, Denoël, 1973.
  • BEN JELLOUN, T., Lettre à Delacroix. Paris, Gallimard, 2005.
  • BEN JELLOUN, T., La Nuit de l’erreur, Paris, Seuil, 1997.
  • BERGEZ, D., Littérature et peinture. Paris, Armand Colin, 2004.
  • LA BIBLE, traduite par E. Dhorme, J. Grosjean, Paris, Gallimard, 1959.
  • BOUGDAL, L., « La dimension parabolique de la peinture dans Le Jour dernier de Mohamed Kacimi », Études littéraires maghrébines, 14, Paris, L'Harmattan, 1999.
  • BOZARSLAN, H., Cent mots pour dire la violence dans le monde musulman, Paris, Maisonneuve & Larose, 2005.
  • LE CARAVAGE : Le sacrifice d’Abraham, vers 1596. Florence, Galleria degli Uffizi.
  • CHEBEL, M., Les symboles de l’Islam, Paris, Assouline, 1999.
  • ELBAZ, R., Tahar Ben Jelloun ou l’inassouvissement du désir narratif, Paris, L’Harmattan, 1996.
  • EVRARD, F., Ecritures dramatiques, in: D.Viart, B. Vercier, La littérature française au présent, Paris, Bordas, 2008, pp. 515-524.
  • FOUILLOUX, D., et al, Dictionnaire culturel de la Bible, Paris, Nathan, 1999.
  • GENETTE, G., Figures III, Paris, Seuil, 1972.
  • GENETTE, G., Palimpsestes, Paris, Seuil, 1982.
  • IZAMBARD, G., Rimbaud tel que je j’ai connu. Paris, Mercure de France, 1946.
  • JORDAN, M., Islam. Historia religii i kultury, trad. J. Korpaty. Warszawa, Świat Książki, 2004.
  • JOUVE, V., La poétique des valeurs, Paris, PUF, 2001.
  • KACIMI, M., La confession d’Abraham. Paris, Gallimard, 2000.
  • KACIMI, M., Le Jour dernier, Paris, Stock, 1996.
  • KACIMI, M., L’Orient après l’amour. Arles, Actes Sud, 2008.
  • KHATIBI, A., Amour bilingue, Casablanca, Ediff, 1983.
  • KHATIBI, A., La mémoire tatouée, Paris, Denoël, 1971.
  • KHATIBI, A., Pensée- autre, in : Idem, Maghreb pluriel, Paris, Denoël, 1983, pp. 9-43.
  • NIETZSCHE, F., La Naissance de la tragédie, trad. par G. Bianquis Gallimard, Paris, 1940.
  • NOIRAY, J., Littératures francophones. Le Maghreb, Paris, Bellin, 1996.
  • RIMBAUD, A., Lettres du voyant, éditées et commentées par Gérard Schaeffer. Paris, Droz, 1975.
  • DE TORO, A., Epistémologies. Le Maghreb. Paris, L’Harmattan, 2009.
  • YACINE, K., Nedjma. Paris, Seuil, 1956.
  • ZEKRI, Kh., Fictions du réel. Modernité romanesque et écriture du réel au Maroc 1990-2006, Paris, L’Harmattan, 2006.
Document Type
Publication order reference
Identifiers
YADDA identifier
bwmeta1.element.desklight-cb465416-3bce-452a-a4aa-26030a741775
JavaScript is turned off in your web browser. Turn it on to take full advantage of this site, then refresh the page.