PL EN


2018 | 8 | 9-20
Article title

Vanités : une invitation à jouir et à se réjouir ?

Content
Title variants
EN
Vanitas: an encouragement to enjoy and rejoice?
Languages of publication
FR
Abstracts
EN
Although a distinction between a Still life and a Vanitas painting could rest upon their respective mode of reception: iconographic for the former, iconological for the latter, the interpretation of Va n i t a s remains highly problematic. In direct op-position to its intended message of repudiation of earthly goods, the Va n i t a s runs always the risk to be perceived as an incitement to enjoy and rejoice. Tempus fugit? Therefore, carpe diem instead of memento mori.
Alors que l ’histoire de l ’art ne s ’est jamais beaucoup intéressée à établir un cri-tère satisfaisant de discrimination entre Natures mortes et Va n i t é s, cet article propose une distinction basée sur le mode de réception adopté : là où une lecture iconogra-phique révèle une Nature morte, une lecture iconologique manifeste une Va n i t é. Cela dit, l ’herméneutique de celle-ci demeure éminemment problématique. Contrairement au message de renonciation aux biens terrestres qu ’elle s ’efforce en principe de diffu-ser, la Va n i t é sera toujours susceptible d ’ être perçue comme une invitation à jouir et à se réjouir. Tempus fugit ? Donc carpe diem plutôt que memento mori.
Contributors
  • Pennsylvania State University (USA)
References
  • Saint Augustin. (1964). Confessions (J. Trabucco trad.). Paris, France : GF Flammarion.
  • Barthes, R. (1964). Rhétorique de l’image. Communications, 4(4), 40-51.
  • Bryson, N. (1990). Still Life and ‘Feminine’ Space. Dans Looking at the Overlooked. Four Essays on Still Life Painting (p. 136-178). Londres, Royaume-Uni : Reaktion Books.
  • Chassignet, J. B. (1999). Le Mépris de la vie et consolation contre la mort [1594]. Dans J. Serroy (éd.), Poètes français de l’âge baroque. Anthologie (1571-1677) (p. 212-225). Paris, France : Imprimerie nationale.
  • Claudel, P. (1965). L’Œil écoute. Œuvres en prose. Paris, France : Gallimard.
  • Corneille, P. (1984). L’Imitation de Jésus-Christ [1651-1656]. Dans G. Couton (éd.). Corneille, Œuvres complètes II (p. 785-1182). Paris, France : Gallimard.
  • Félibien, A. (1668). Conférences de L’Académie royale de Peinture et de Sculpture pendant l’année 1667. Paris, France : Frédéric Léonard.
  • Foucault, M. (1966). Les Mots et les choses. Une archéologie des sciences humaines. Paris, France : Gallimard.
  • Jeanneret, M. (1997). Perpetuum Mobile. Métamorphoses des corps et des œuvres, de Vinci à Montaigne. Paris, France : Macula.
  • La Fontaine, J. de. (1954). Œuvres complètes I, Fables, contes et nouvelles. R. Groos et J. Schiffrin (éd.). Paris, France : Gallimard
  • La Mothe Le Vayer, F. de. (1988). Dialogues faits à l’imitation des Anciens [1632]. A. Pessel (éd.). Paris, France : Fayard.
  • Lotman, Y. (1973). La structure du texte artistique. (A. Fournier et al. trad.). Paris, France : Gallimard
  • Matthieu, P. (1981). Tablettes de la vie et de la mort [1611]. C. N. Smith (éd.). Exeter, RoyaumeUni : University of Exeter Press
  • Mondzain, M.-J. (2002). L’image peut-elle tuer ? Paris, France : Bayard
  • Montaigne, M. de. (2004). Les Essais. Paris, France : PUF.
  • Motin, P. (1999). Méditation sur le Memento homo [1600]. Dans J. Serroy (éd.) Poètes français de l’âge baroque. Anthologie (1571-1677) (p. 190-192). Paris, France : Imprimerie nationale.
  • Nicole, P. (1998). Traité de la comédie [1667]. Dans L. Thirouin (éd.) Traité de la Comédie et autres pièces d’un procès du théâtre (p. 32-111). Paris, France : Champion.
  • Pascal, B. (2004). Les Provinciales, Pensées et opuscules divers. Paris, France : Librairie Générale Française
  • Philostrate. (1991). La Galerie de tableaux [Eikones]. (A. Bougot trad.) [1881]. Paris, France : Les Belles Lettres.
  • Rotrou, J. (1999). L’Hypocondriaque ou Le Mort amoureux [1632]. J.-.C Vuillemin (éd.). Genève, Suisse : Droz.
  • Sénèque. (1998). Sur la brièveté de la vie. Paris, France : Mille et une nuits
  • Shakespeare, W. (2007). King Lear [1623]. B. Raffel (éd.). New Haven, États-Unis : Yale University Press.
  • Shakespeare, W. (2005). MacBeth [1623]. B. Raffel (éd.). New Haven, États-Unis : Yale University Press
  • Sponde, J. de. (1999). Sonnets sur la mort [1597]. Dans J. Serroy (éd.) Poètes français de l’âge baroque. Anthologie (1571-1677) (p. 150-154). Paris, France : Imprimerie nationale.
  • Sterling, C. (1952). La Nature morte de l’Antiquité à nos jours. Paris, France : Pierre Tisné
  • Todorov, T. (1993). Éloge du quotidien. Essai sur la peinture hollandaise du XVIIe siècle. Paris, France : Adam Biro.
  • Vuillemin, J.-C. (2013). Épistémè Baroque : le mot et la chose. Paris, France : Hermann.
Document Type
Publication order reference
Identifiers
YADDA identifier
bwmeta1.element.desklight-f79ac08f-d950-4bcc-ad9f-7b8cab9ac0ca
JavaScript is turned off in your web browser. Turn it on to take full advantage of this site, then refresh the page.