PL EN


1995 | 54 |
Article title

Od 11 listopada do 11 listopada, czyli spory o symboliczne święto niepodległości Polski

Content
Title variants
PL
Du 11 novembre au 11 novembre ou les litiges concernant la fête symbolique de l’indépendance
Languages of publication
Abstracts
FR
L’Histoire fournit plusieurs propositions de fixer la lëte symbolique de l'indépendance de la Pologne. Durant un très long et compliqué processus de la récupération de l’indépendance, chaque groupement politique mettait en valeur d’autres événements en les situant dans d’contextes et en leur attribuant d’autres symboles. Au fur et à mesure quand la Pologne indépendante continuait à persévérer et à se renforcer, on remarquait une espèce de rivalité entre ces symboles et dates. Une confrontation très n nette se laissa ressentir entre les forces prêchant en faveur du 7 novembre et les forces favorables aux événements et héros du 11 novembre. La première date trouva ses partisans parmi la gauche c’est à dire: le Parti Socialiste de Pologne (PPS), Groupement Populaire Polonais (PSL) „Wyzwolenie” (Libération) et d’autres groupements démocratiques donc les forces pour lesquelles l’indépendance et les transformations sociales faisaient l’unité. Leurs idées se matérialisèrent d’ailleurs sous forme du gouvernement populaire de Lublin qui déclara les réformes importantes en faveur des classes principales travaillant dans l’industrie, le commerce, l’artisanat et l’agriculture. Par contre, les partisans du 11 novembre mettaient uniquement en évidence l’indépendance de l’état et la fin de la guerre mondiale. Également les hommes politiques et le milieu national (Démocratie Nationale - endecja) perceivaient le 11 novembre comme symbole de l’espoir, la chute de l’Allemagne, la victoire de la coalition et la fin de la guerre. Les militants liés aux Légions de Piłsudski, à leur tour, soulignaient le 11 novembre comme jour ou le maréchal prit le commendement de l’armée de meme que le personnage de Piłsudski. Après la II-éme guerre mondiale la fête de l’indépendance ne fut pas célebrée. Avec le temps, on commença à remarque son rôle et on commémorait le 7 novembre tout en étant d’accord avec le raisonnement de la gauche. Tel était aussi l’avis du pouvoir central qui en 1978 décida d’accepter la date de 7 novembre 1918 en tant que commémoration de la création du Gouvernement Provisoire Populaire de la République de Pologne. En début des annés 80 l’opposition politique à l’époque fort soutenue par l’Église catholique fêtait de manière de plus en plus démonstrative la date de 11 novembre. Les anciens litiges revécurent. Cette foisci les autorités renoncèrent à leur avis et pour éviter l’esprit de confrontation, consentirent au changement des décisions juridiques. Le 15 II 1989, la Dicte vota une loi qui restitua le 11 novembre comme,jour solannel de la Fête Nationale de l’indépendance” on en faisant une journée fériée.
Keywords
Year
Volume
54
Physical description
Dates
published
1995
Contributors
References
Document Type
Publication order reference
Identifiers
URI
http://hdl.handle.net/11089/13205
YADDA identifier
bwmeta1.element.hdl_11089_13205
JavaScript is turned off in your web browser. Turn it on to take full advantage of this site, then refresh the page.