PL EN


1983 | 13 |
Article title

Administracyjne formy utrzymania zależności poddańczo-pańszczyżnianej po zniesieniu pańszczyzny (na przykładzie Ordynacji Zamojskiej 1833—1863)

Authors
Content
Title variants
PL
Les formes administratives du maintien de dépendance servile et corvéable de la campagne par rapport au „château" après l'abolition de la corvée (le cas du Majorat de Zamość 1833—1863)
Languages of publication
Abstracts
FR
Au Majorat de Zamość, plus tôt qu'ailleurs, la corvée était abolie déjà en 1833. On la remplaça par le libre rançon, transformé ensuite, dans les années 1844— 1848, en fermage général et obligatoire. Le rançon exigeait des moyens financiers considérables de la part des paysans pour le paiement annuel des versements trimestriels et se développait lentement. Les fermiers et les fonctionnaires du majorat, en exploitant les formes diverses de la pression administrative, pendant longtemps, essayaient de décourager les paysans du rançon pour les maintenir en corvée. Ceux qui avaient payé le rançon se sentaient libres et s'abstenaient, bien souvent, de continuer leur travail dans les métairies, où ils accomplissaient antérieurement la corvée. Maintes fois les fonctionnaires du majorat payaient au nom des paysans le rançon aux fermiers, ou bien prêtaient de l'argent aux paysans afin que ceux-ci pussent s'acquitter de leur devoir, en exigeant d'eux, en échange, l’accomplissement total ou partiel de la corvée. Il arrivait aussi que les paysans étaient obligés d'exécuter un travail supplémentaire, dit: au pourcentage.
Keywords
Year
Volume
13
Physical description
Dates
published
1983
References
Document Type
Publication order reference
Identifiers
URI
http://hdl.handle.net/11089/14281
YADDA identifier
bwmeta1.element.hdl_11089_14281
JavaScript is turned off in your web browser. Turn it on to take full advantage of this site, then refresh the page.