PL EN


1986 | 24 |
Article title

Dyplomacja francuska a pierwsze „prace rozbrojeniowe" w Lidze Narodów (1920—1922)

Content
Title variants
PL
La diplomatie française et les premiers „travaux de désarmement" dans la Société des Nations (1920—1922)
Languages of publication
Abstracts
PL
Artykuł został złożony do druku w styczniu 1984 r.
FR
La diplomatie française prit une attitude pleine de retenue et même hostile à l'égard du problème de réduction et do limitation des armements. On subordonnait le processus du désarmement au progrès dans le domaine de sécurité. Les délégués français soulignaient ce principe dans les commissions de la Société des Nations examinant le problème do désarmement — la CPC, la CTM, les IIIème et IVème Commissions. Ils s'opposaient aux projets de bloquer les dépenses militaires et à la réduction directe des armements de terre (plan d'Esher). Ils liaient la question du „désarmement moral" au remboursement des réparations dues à la France de la part de l'Allemagne. Les diplomates français faisaient des démarches pour obtenir la reconnaissance des alliances militaires de la France pour un élémeift durable de „sécurité internationale", pour une condition de réduction graduelle des armements. Cette demande fut prise en considération par la résolution XIV, votée le 23 septembre 1922 pendant la IIIème session de l’Assemblée de la Société des Nations.
Keywords
Year
Volume
24
Physical description
Dates
published
1986
References
Document Type
Publication order reference
Identifiers
URI
http://hdl.handle.net/11089/14535
YADDA identifier
bwmeta1.element.hdl_11089_14535
JavaScript is turned off in your web browser. Turn it on to take full advantage of this site, then refresh the page.