PL EN


1992 | 46 |
Article title

Wychodźcy ze wsi w mieście przemysłowym (Królestwo Polskie na przełomie XIX i XX w.)

Content
Title variants
PL
Les émigrés campagnards dans une ville industrielle
Languages of publication
Abstracts
FR
L'afflux en masse de la population paysanne dans des villes à la II-ème moitié du XIXes. déterminait les processus de l'urbanisation et la formation du marché moderne de travail. L’auteur s'intéresse avant tout à l'influence de la civilisation citadine et le style de vie citadine sur le s gens qui viennent dans de grandes villes industrielles du Royaume de Pologne. L'accélération de cet afflux malgré les différences entre plusieurs centres citadins, touche à peu près la même époque c'est à dire la fin des années 70 et le début des années 90 indépendemment des régions. Malgré cela, de différents types des centres industriels conditionnaient la création des modèles différenciés de l'adaptation des émigrés campagnards à la vie en ville et le processus de leur socialisation industrielle. Pour la plupart des émigrés, surtout pendant la première vague de l’afflux, le travail salarié en principe journalier, facilitait l'adaptation aux conditions citadines et constituait la I-ère étape dans le passage au métier d'ouvrier dans l'industrie ou dans le transport. Les émigrés campagnards se heurtaient contre le besoin de l'adaptation aux conditions de travail en dehors de l'agriculture. La rapidité de la socialisation industrielle était fraînée par les vestiges de la mentalité paysanne (la corvée) renforçant entre autre la distance entre de nouveaux ouvriers et le personnel téchniques et les surveillants identifiés avec les maîtres. Le modèle de partenaires était difficile à réaliser vu la majorité des étrangers parmi les contremaîtres et les téchniciens. L'importance décisive pour le progrès de la socialisation industrielle des émigrés campagnards avait la rapidité de la rupture des relations avec la campagne et la création des racines en v ille. Par contre, la stabilisation sociale et professionnelle en ville dépendait d'une relative stabilité des postes de travail et des moyens de rémunération. Seulement après vient le lieu de résidence en ville ou à proximité de la ville de même que la stabilisation de la situation familiale.
Keywords
Year
Volume
46
Physical description
Dates
published
1992
References
Document Type
Publication order reference
Identifiers
URI
http://hdl.handle.net/11089/14691
YADDA identifier
bwmeta1.element.hdl_11089_14691
JavaScript is turned off in your web browser. Turn it on to take full advantage of this site, then refresh the page.