PL EN


1992 | 44 |
Article title

Teozofia cesarza Juliana Apostaty

Content
Title variants
PL
Théosophie de l’empéreur Julien l'Apostat
Languages of publication
Abstracts
FR
L’empereur Julien l'Apostat a appuyé sa théosophie sur la philosophie néoplatonicienne et la tradition paienne. D'après cette interprétation la seule existance parfaite et la raison d’être c'est l’Absolu. Il influençait par émanation d'autres existences de moins en moins parfaites. Nus était la première hypostase identifiait parfois par Julian à Kybele. Mère des Dieux. Elle régnait le monde intelligible. L’âme plotinienne du monde était appelée par Julien Attis. Le niveau suivant de l’existance appelé par Julien monde intellectuel a été dominé par Helios. Dans cette zone siégeaient également d’autres dieux connus par la mythologie grecque et romaine. Dans l’interprétation de l’empereur c’étaient les forces d’Helios. L’univers visible occupait la dernière place dans la hiérarchie d'existance. Son existance.était possible grâce à Helios- visible- soleil. Les planètes c’étaient d’autres dieux de l’univers. L’espace entre la Voie lactée et la Lune était habitée par des êtres mortels, plus bas habitaient tous les êtres à l’exception des anges, des héros et des âmes non incarnées - tous étaient soumis à la mort. La conception de Julien contient également la notion de la providence. En principe l’empereur n’envisageait pas l’immortalité mais il la remplaçait par la conception du mouvement des idées entre l’Absolu et la matière. Les idées sortant de Nus étaient transportées par Attis vers le monde intellectuel, incorporées dans la matière et finalement après la disparition de cette dernière, retournaient vers l’Absolu.
Keywords
Year
Volume
44
Physical description
Dates
published
1992
References
Document Type
Publication order reference
Identifiers
URI
http://hdl.handle.net/11089/14702
YADDA identifier
bwmeta1.element.hdl_11089_14702
JavaScript is turned off in your web browser. Turn it on to take full advantage of this site, then refresh the page.