PL EN


2015 | 15 |
Article title

Quelques contraintes dans la traduction du discours direct du français en polonais : le cadrage énonciatif et le connecteur mais au début d’une réplique

Title variants
FR
Some features of the translation of the direct speech from French to Polish: the enunciative frame and the connector mais at the beginning of a reply
Languages of publication
Abstracts
FR
L’article présente la traduction des séquences au discours direct, du français vers le polonais, dans quelques romans. L’analyse porte sur le verbe dire dans le discours citant et sur mais au début d’une réplique. Dans le texte d’arrivée, le discours citant tend à enrichir sémantiquement les circonstances de l’énonciation rapportée par le verbe qui en précise les différents aspects et par le déplacement des éléments du récit. La référence à la situation d’énonciation n’explicite pas, comme en français, de paramètres de l’acte d’énonciation, p.ex. l’interlocuteur. Les répliques introduites par mais se caractérisent dans le texte traduit par les expressions liées à l’interaction, et ”l’attitude énonciative” (notion de J.-C. Anscombre) d’opposition, exprimée par divers moyens, est intensifiée ou affaiblie par rapport au texte du départ. Les phénomènes sus-mentionnés sont interprétés comme des manifestations de la créativité du traducteur, qui influent surtout sur la fonction référentielle et celle expressive.
EN
This article is devoted to the Polish translation of sequences of direct speech in selected French novels. The words under analysis are the verb dire as well as mais. In the case of introductory discourse there is a tendency to enrich the semantic circumstances of the generation of the speech act quoted. There is often a verb specifying the various aspects of this act, the context of the verb is sometimes expanded as well to include elements drawn from the narrative. In the Polish version appears a reference to the situation where in original French the parameters of the act of speaking (for example, the interlocutor), are indicated explicite. Replies starting with mais bring into the translation a wide range of expressions related to the interaction and the “enunciative attitude” (the concept of J.-C. Anscombre) of the opposition is expressed by a whole range of measures and in the Polish language is strengthened or weakened. The observed phenomenon is interpreted as a manifestation of the creativity of the translator, especially affecting the referential and expressive function of the target texts.
Publisher

Year
Volume
15
Physical description
Dates
published
2015
Contributors
References
  • Anscombre J.-C., 2009, « Des adverbes d’énonciation aux marqueurs d’attitude énonciative : le cas de la construction tout + adjectif », Langue française 161, 59–80.
  • Becher V., 2010, « Toward a More Rigorous Treatment of the Explicitation Hypothesis », in : Translation Studies, “trans–kom” 3, 1, 1–25, http://www.transkom.eu/ihv_03_01_2010.html (consulté le 17 juin 2015)
  • Bourne J., 2002, «He said, she said. Controling illocutionary force in the translation of literary dialogue », Target 14, 2, 241–261.
  • Chevalier J-C., Delport M.-F., 1995, Problèmes linguistiques de la traduction, L’horlogerie de Saint Jérôme, Paris.
  • Danon-Boileau L., 1982, Produire le fictif, Paris.
  • Dostie G., 2004, Pragmaticalisation et marqueurs discursifs. Analyse sémantique et traitement lexicographique, Bruxelles.
  • Ducrot O., 1980, Dire et ne pas dire, Paris, deuxième édition corrigée et augmentée.
  • Durrer S., 1994, Le dialogue romanesque. Style et structure, Genève.
  • Dutka A., 1992, « A propos des morphèmes proches de ale ‘mais’ en polonais dans l’approche argumentative », Kwartalnik Neofilologiczny 39, 1, 27–44.
  • Dutka A., 1993, « Les connecteurs argumentatifs en polonais », in : Dittmar N., Reich A. (éd.), Modality in Language Acquisition. Modalité et acquisition des langues, Berlin, 97–109.
  • Dutka-Mańkowska A., 2010, « Le discours direct rapporté en français et en polonais dans des textes littéraires », in : Dutka-Mańkowska A., Giermak-Zielińska T. (éd.), Des mots et du texte aux conceptions de la description linguistique, Varsovie, 141–148.
  • Dutka-Mańkowska A., 2012, « Le discours autre dans la retraduction de Madame Bovary en polonais », in : Kacprzak A., Gajos M. (éd.), Pluralité des cultures : chances ou menaces ?, Łask, 117–127.
  • Dutka-Mańkowska A., (sous presse), « L’attitude énonciative d’opposition introduite par mais – l’approche contrastive français-polonais », Roczniki Humanistyczne.
  • Głowiński M. et alii, 2008, Słownik terminów literackich, Wrocław.
  • Gournay L., 2013, « Traduction des énoncés en incise du discours direct : l’apport de la linguistique contrastive », ELA. Études de linguistique appliquée 172, 397–413.
  • Guillemin-Flescher J., 1986, « Le linguiste devant la traduction », Fabula 7, 59–68.
  • Guillemin-Flescher J., 2003, « Théoriser la traduction », Revue Française de Linguistique Appliquée 2, 8, 7–18.
  • Hanote S., 2004, « Des introducteurs de discours aux indices de frayage », in : Lopez-Munoz J.-M., Marnette S., Rosier L. (éd.), Le discours rapporté dans tous ses états, Paris, 538–548.
  • Kerbrat-Orecchioni C., 2005, Le discours en interaction, Paris.
  • Mossberg M., Jansson Ghadiri K., 2010, « Les verbes introducteurs dans le incises de citation : étude contrastive français-suédois », Studia Neophilologica 82, 69–90.
  • Nita R., 2006, « ‘...’ ironise un professeur vs ‘...’, says a teacher ou Sur les dérives du discours direct dans la traduction des verbes introducteurs. Etude contrastive français, anglais, roumain », in : Delesse C. (éd.), Discours rapporté(s). Approche(s) linguistique(s) et/ou traductologique(s), Arras, 173–195.
  • Poncharal B., 2003, La représentation des paroles au discours indirect libre en anglais et en français, Paris.
  • Rabatel A., 2014, « Empathie, points de vue, méta-représentation et dimension cognitive du dialogisme », ELA. Études de linguistique appliquée 173, 27–45.
  • Bourdin F., 2010, Le secret de Clara, Paris/2005, Sekret Clary, trad. J. Polachowska, Warszawa.
  • Chwin S., 2003, Złoty pelikan, Gdańsk/2009, Le Pélican d’or, trad. F. Laurent, Belval.
  • Duras M., 1958, Moderato cantabile, Paris/1998, Moderato cantabile, trad. Z. Cesul, Warszawa.
  • Flaubert G., 1857/2014, Madame Bovary, Paris/2005, Pani Bovary. Z obyczajów prowincji, trad. R. Engelking, Gdańsk (BovE)/2008, Pani Bovary, trad. A.Micińska, Kraków (BovM).
  • Makine A., 2000, Le crime d’Olga Arbelina, Paris/1999, Zbrodnia Olgi Arbeliny, trad. M. Hołdyńska, Warszawa.
  • Mauriac F., 1925/1978, Le désert de l’amour, in : Mauriac F., Oeuvres romanesques et théatrâles complètes, Paris, t. 1, p. 737–862/1958, Pustynia miłości, trad. S. Zgórska, Warszawa.
  • Queffélec Y., 1985, Les noces barbares, Paris/1999, Barbarzyńskie zaślubiny, trad. M. Cebo, Warszawa.
  • Schmitt E.-E., 2007, Odette Toulemonde et autres histoires, Paris/2009, Odette i inne historie miłosne, trad. J. Brzezowski, Kraków.
  • Sempé/Goscinny, 2007, Le Petit Nicolas et les copains, Paris/1979, Mikołajek i inne chłopaki, trad. B. Grzegorzewska, Warszawa.
  • Zola E., 1978, Nana, Paris/1987, Nana, trad. Z. Karczewska-Markiewicz, Warszawa.
Document Type
Publication order reference
Identifiers
URI
http://hdl.handle.net/11320/4668
YADDA identifier
bwmeta1.element.hdl_11320_4668
JavaScript is turned off in your web browser. Turn it on to take full advantage of this site, then refresh the page.