PL EN


2019 | 43 | 1 |
Article title

Narrative poetics of Éric Chevillard: towards literary literature

Authors
Content
Title variants
Languages of publication
FR
Abstracts
FR
Associé à une littérature ludique qui exploite les potentialités du langage et déconstruit les mécanismes du roman classique, Éric Chevillard s’inscrit à sa propre façon dans le cadre de la littérature militante. Par une narration atypique et une écriture singulière, il engage une lutte non contre des injustices sociales, politiques ou économiques, mais contre la littérature stéréotypée, plate et triviale dans ses formes. S’appuyant sur les théories relatives aux stratégies narratives des textes romanesques et militants, le présent article s’attachera à analyser Démolir Nisard, un de ses textes les plus violents, pour montrer les modalités et les enjeux du récit inspiré par le genre à visée typiquement politique : le pamphlet.
DE
Der Artikel enthält Zusammenfassungen nur in Englisch und Französisch.
EN
Éric Chevillard, associated mainly with ludic literature, which plays with the word and deconstructs novelistic conventions, in his own way inscribes himself in the tradition of engaged literature. By means of atypical narration and singular style he fights against not so much social, political or economic injustice as stereotypical literature in all its triviality and formulaicity. Relying on selected theories of narrative strategies characteristic of novels and militant texts, the present paper analyses Démolir Nisard, one of Chevillard’s most confrontational texts, and thus discusses modalities and assumptions of the work inspired by the overtly political genre – the pamphlet.
Year
Volume
43
Issue
1
Physical description
Dates
published
2019
online
2019-04-30
Contributors
References
  • Angenot, M. (1982). La parole pamphlétaire. Typologie des discours modernes. Paris: Payot.
  • Audet, R. (2009). Lieux et pragmatique de la monstruosité dans la prose narrative d’Éric Chevillard. Tangence, 91, 11-27. DOI: 10.7202/044807ar.
  • Barthes, R. (1975). Roland Barthes par Roland Barthes. Paris: Seuil.
  • Bessard-Banquy, O. (2008). Moi, je, pas tellement. L’autobiographie selon Chevillard. Roman 20-50, 2(46), 33-42.
  • Blanckeman, B. (2002). Les fictions singulières. Étude sur le roman français contemporain. Paris: Prétexte Éditeur.
  • Chevillard, É. (2005). Cheviller au corps. Entretien avec Emmanuel Favre. Le Matricule des Anges, 61. Retrieved September 28, 2018, from http://www.eric-chevillard.net/e_chevilleraucorps.php.
  • Chevillard, É. (2006). Démolir Nisard. Paris: Les Éditions de Minuit.
  • Chevillard, É. (2007). Des crabes, des anges ou des monstres. Entretien avec Mathieu Larnaudie. Devenirs du roman. Paris: Éditions Naïve. Retrieved September 24, 2018, from http://www.eric-chevillard.net/e_descrabesdesanges.php. Accessed 12 September 2018.
  • Courier, P. L. (1824). Pamphlet des pamphlets. Paris: Chez le Marchand de nouveautés.
  • Fortier, F., & Mercier, A. (2011). Modalités du pacte romanesque contemporain. Introduction. In F. Fortier, & A. Mercier (Eds.), La transmission narrative. Modalités du pacte romanesque contemporain (pp. 7-19). Québec: Éditions Nota bene.
  • Giocanti, S. (2011). Une histoire politique de la littérature. De Victor Hugo à Richard Millet. Paris: Flammarion. Format e-pub.
  • Hammel, J.-F. (2014). Qu’est-ce qu’une politique de la littérature ? Éléments pour une histoire culturelle des théories de l’engagement. In L. Coté-Fournier, É. Guay, & J.-F. Hammel (Eds.), Politiques de la littérature. Une traversée du XXe siècle (pp. 9-30). Montréal: Université du Québec à Montréal.
  • Hastings, M., Passard C., & Rennes, J. (2009). Les mutations du pamphlet dans la France contemporaine. Mots. Les langages du politique, 91, 5-17. DOI: 10.4000/mots.19159.
  • Jourde, P. (1993). Les Petits Mondes à l’envers d’Éric Chevillard. La Nouvelle Revue Française, 486-487, 204-217.
  • Maziarczyk, A. (2017). Reconfigurations romanesques de Minuit. Jean Echenoz, Éric Chevillard, Tanguy Viel. Lublin: Wydawnictwo Marii Curie-Skłodowskiej.
  • Miernowski, J. (2017). La haine comme catégorie esthétique. Revue italienne d’études françaises. Figures littéraires de la haine, 7, 1-9. DOI: 10.4000/rief.1564.
  • Monjour, S. (2011). L’esthétique loufoque chez Éric Chevillard. @nalyses, 6(2). Retrieved September 24, 2018, from https://uottawa.scholarsportal.info/ojs/index.php/revue-analyses/article/view/618/520.
  • Passard, C. (2009). Le pamphlet meurt-il de liberté ? Mots. Les langages du politique, 91, 19-33. DOI: 10.4000/mots.19175.
  • Riendeau, P. (2008). Des leurres ou des hommes de pailles. Entretien avec Éric Chevillard. Roman 20-50, 2(46), 11-22.
  • Roche, A. (2008). Démolir Chevillard. Retrieved September 12, 2018, from http://www.fabula.org/colloques/document1039.php.
  • Roche, A. (2010). Rêveur, rageur. Revue critique de fixxion française contemporaine, 1, 67-74.
  • Viart, D., & Vercier, B. (2008). La littérature française au présent. Héritage, modernité, mutations. Paris: Bordas.
Document Type
Publication order reference
YADDA identifier
bwmeta1.element.ojs-doi-10_17951_lsmll_2019_43_1_69-79
JavaScript is turned off in your web browser. Turn it on to take full advantage of this site, then refresh the page.