PL EN


2020 | 44 | 1 |
Article title

Actancial Structures and Discursive Profiles of the Combinations of Emotion Verbs in French and Arabic

Authors
Content
Title variants
Languages of publication
FR
Abstracts
FR
Le travail se situe au niveau syntaxique et discursif : les emplois actifs des V_affect en français et en arabe : deux verbes d’émotion (énerver et son équivalent [ʕaɣḍaba] et deux verbes de sentiment (admirer et son équivalent [ʔaʕʒaba]). Ces verbes sont étudiés dans la perspective des dynamiques informationnelles au sein de la phrase (Van Valin et LaPolla, 1997). L’étude est fondée sur le corpus journalistique français EmoBase (projet Emolex 120 M de mots) et sur le corpus journalistique ArabiCorpus (130 M de mots).
DE
Der Artikel enthält das Abstract ausschließlich in englischer und französischer Sprache.
EN
The work is at the syntactic and discursive level: the active form of the verbs affects in French and Arabic: two verbs of emotion (to rage and its equivalent [ʕaɣḍaba] and two verbs of feeling (to admire and its equivalent [ʔaʕʒaba]). These are studied from the perspective of information dynamics within the sentence (Van Valin & LaPolla, 1997). The study is based on the French journalistic corpus EmoBase (Emolex 120M word project) and on the journalistic corpus ArabiCorpus (130M words).
Year
Volume
44
Issue
1
Physical description
Dates
published
2020
online
2020-05-01
Contributors
author
References
  • Abu Ssaydeh, A. (2001). Synonymy, Collocation and the Translation. Turjuman, 10(2), 53-71.
  • Arbaouim N. (2010): Les dix formes de l’arabe classique à l’interface syntaxe/phonologie – Pour une déconstruction du gabarit (Doctoral disseration thesis, Université Paris 7, France).
  • Benveniste, E. (1974). Problèmes de linguistique générale: Vol. 2, Paris: Gallimard.
  • Bolly, C. (2010). Flou phraséologique, quasi-grammaticalisation et pseudo marqueurs de discours : un no man’s land entre syntaxe et discours ? In L. A. Johnsen, G. Cordminboeuf, & V. Conti (Eds.), Entre syntaxe et discours. Éclairage épistémologiques et descriptions linguistiques (pp. 11-38). Retrieved September 2, 2019, from https://journals.openedition.org/linx/1356.
  • Bolly, C. (2011). Phraséologie et collocations. Approche sur corpus en français L1 et L2. GRAMM-R. Études de linguistique française, 9. Bruxelles, Bern, Berlin, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien: Peter Lang Verlag.
  • Bouchaddakh, S. (2010). Le Dico-FRAR : base de données lexicographiques bilingue français-arabe: à paraître dans les Actes des Huitièmes journées scientifiques du réseau Lexicologie, terminologie, traduction, 15-17 octobre 2009, Lisbonne, 1-18.
  • Buvet P.-A., Girardin C., Gross G., & Groud, C. (2005). Les prédicats d’affect. LIDIL, 32, 123-143.
  • Creissels, D. (2006). Syntaxe generale. Une introduction typologique, Vol. 1, 2. Paris: Hermes.
  • Dichy, J. (2007). Les compétences en traduction comme complément cognitif de l’apprentissage des langues : quelques propositions relatives à l’arabe. In Ph. Anckaert, F. El Qasem, & J. Walravens (Eds.), Tarjama : quels fondements pour la didactique de la traduction arabe (pp. 25-34). Liège: Céfal.
  • El-Hasan, S. (1982). Meaning by Collocation with Illustration from Written Arabic: ʔal-majʒalla ʔal-ʕarabijja li-lʕulūm ʔal-ʕarabijja [La revue arabe pour les sciences arabes], 2, 273-280.
  • El Kassas, D. (2005). Une étude contrastive de l’arabe et du français dans une perspective de génération multilingue (Doctoral dissertation thesis, Université Paris 7, France).
  • El Kassas, D. (2012). La catégorie de voix en arabe. Retrieved September 2, 2019, from http://www.ruslang.ru/doc/melchuk_festschrift2012/El-Kassas.pdf.
  • Fesenmeier, L. (2010). « Se souvenir » en français et en italien : différence(s) de centrage. In M. Iliescu, H. Siller-Runggaldier, & P. Danler, Actes du XXVe Congrès international de linguistique et de philologie romanes (pp. 85-96). Tübingen: Max Niemeyer Verlag.
  • Ghazala, H. (2007). Dictionary of Collocations English-Arabic. Beirut: Dâr al-‘ilm li-l-malâyîn.
  • Gross, M. (1975). Méthodes en syntaxe : régime des constructions complétives. Paris: Hermann.
  • Halliday, M. A. K., & Hasan, R. (1976). Cohesion in English. London: Longman.
  • Hamma, B. (2005). L’invariant sémantique de la préposition PAR à travers les distributions syntaxiques et sémantiques (Doctoral dissertation thesis, Université Paris X, France).
  • Harris, Z. S. (1988). Language and Information. New York: Columbia University Press.
  • Hausmann, F. J. (1989). Le dictionnaire de collocations. In F. J. Hausmann, O. Reichmann, H. E. Wiegand, & L. Zgusta (Eds.), Wörterbücher: ein internationales Handbuch zur Lexikographie (pp. 1010-1019). Berlin, New York: De Gruyter.
  • Jacquin J., & Micheli, R. (2012). Entre texte et interaction : propositions méthodologiques pour une approche discursive de l’argumentation en sciences du langage. In F. Neveu, V. Muni Toke, P. Blumenthal, T. Klingler, P. Ligas, S. Prévost, & S. Teston-Bonnard (Eds.), Actes du CMLF 2012 – 3e Congrès mondial de linguistique française (pp. 599-611). Lyon: EDP Sciences.
  • Legallois, D. (2013). La colligation : autre nom de la collocation grammaticale ou autre logique de la relation mutuelle entre syntaxe et sémantique ? Retrieved June 28, 2019, from http://corpus.revues.org/2202.
  • Mathieu, Y. Y. (2000). Les verbes de sentiment : de l’analyse au traitement automatique. Paris: Éditions du CNRS.
  • Mauger, G. (1968). Grammaire pratique du français d’aujourd’hui : langue parlée, langue écrite. Paris: Hachette.
  • Mel’čuk I., Clas, A., & Polguère A. (1999). Dictionnaire explicatif et combinatoire du français contemporain: Recherches lexico-sémantiques: Vol. 1-4. Montréal: Les Presses de l’université de Montréal.
  • Micheli, R. (2010). L’émotion argumentée. L’abolition de la peine de mort dans le débat parlementaire français. Paris: Cerf.
  • Novakova, I. (2013). Les émotions : entre lexique et discours. In A. Rabatel, A. Ferrara-Léturgie, & A. Léturgie (Eds.), La sémantique et ses interfaces (pp. 181-204). Limoges: Lambert-Lucas.
  • Novakova, I., Goossens V., & Grossmann F. (2013). Le profil actanciel et discursif des verbes de surprise et de respect. Langue française, 180, 31-46.
  • Novakova I., Grossmann F., & Goossens V. (2013). Interactions entre profil discursif et structures actancielles : l’exemple des noms de surprise et de respect. In F. Baider, & G. Cislaru (Eds.), Cartographie des émotions. Propositions linguistiques et sociolinguistiques (pp. 71-84). Paris: Presses Sorbonne nouvelle.
  • Plantin, Ch. (1997). L’argumentation dans l’émotion. Pratiques, 96, 81-100.
  • Roubaud, M.-N. (2000). Les constructions pseudo-clivées en français contemporain. Paris: Champion.
  • Ruwet, N. (1994). Être ou ne pas être un verbe de sentiment. Langue française, 103, 45-55.
  • Sorba J., & Novakova I. (2013). Stupéfier et jalouser dans les séquences textuelles journalistiques : quel profil discursif pour quelle stratégie argumentative ? Le discours et la langue. Revue de linguistique française et d’analyse du discours, 4(1), 203-220.
  • The Leipzig Glossing Rules: Conventions for interlinear morpheme-by-morpheme glosses: Retrieved June 2, 2019, from https://www.eva.mpg.de/lingua/pdf/Glossing-Rules.pdf.
  • Van Valin R., & LaPolla R. (1997). Syntax: structure, meaning, function: Cambridge: Cambridge University Press.
  • Zouaidi, S. (2018). Associations sémantiques et syntaxiques: à l'exemple des combinaisons des verbes d'émotion dans les champs de la colère et de l'admiration en français et en arabe. Annales FF, 36, 197-206. DOI: 10.17951/ff.2018.36.1.197-206.
Document Type
Publication order reference
YADDA identifier
bwmeta1.element.ojs-doi-10_17951_lsmll_2020_44_1_147-160
JavaScript is turned off in your web browser. Turn it on to take full advantage of this site, then refresh the page.